artist in residence

l'artiste au travail dans un salon japonais
l'artiste au travail au salon

Voyages intérieurs

En 1794, au cours d'une peine de 42 jours de confinement dans sa chambre pour participation illégale à un duel, Xavier de Maistre écrit Voyage autour de ma chambre. Dans ce récit carcéral autobiographique, on découvre que le voyage peut être intérieur et qu'avec l'état d'esprit approprié, l'aventure peut commencer au coin d'une table.

230 ans plus tard, artist in residence vous invite à découvrir tous les recoins du Bureau d'Etudes Japonaises dans un appartement Tokyoite datant de la fin de l'ère Showa (années 1980). Parallèlement, sera exposé l'ensemble de règles douteuses ayant guidé cette résidence d'artiste auto-imposée.

l'artiste au travail dans la baignoire
l'artiste au travail dans la baignoire

« “「•••」” »

Ce signe est l'identité visuelle du projet : des points de suspension encadrés par les guillemets des trois langues avec lesquelles le Bureau d'Etudes Japonaises se débat au quotidien (français, anglais et japonais). L'élément principal de la boîte est un leporello (livre-accordéon) de trois mètres soixante.

ouverture du coffret artiste en résidence page d'introduction du leporello vue d'ensemble du leporello

Les règles

En naviguant vers la droite, on découvre une combinaison de textes et graphiques exposant les règles créatives de la résidence artistique. Une fenêtre ouverte dans la page semble indiquer qui pourrait les avoir élaborées. À moins que ces mots n'aient été que répétés ou mal cités ?

règle numéro 1 de la résidence artistique règle numéro 6 de la résidence artistique règle numéro 7 de la résidence artistique

Le lieu

En naviguant vers la gauche, on découvre des scènes d'intérieur du Bureau d'Etudes Japonaises. Ces photos sont inspirées du genre appelé Yokohama shashin (photographies de Yokohama), un style de photographie colorisée qui a fait connaître le Japon au monde entier au XIXème siècle. Cette fois, la fenêtre ouverte indique l'emplacement de la scène dans l'appartement.

scène d'intérieur de la résidence artistique: le placard scène d'intérieur de la résidence artistique: le placard scène d'intérieur de la résidence artistique: la cuisine vue d'ensemble du leporello

L'artiste au travail

Au cours de cette résidence artistique, les signes typographiques associés au projet renonceront à leur fonction sémantique et deviendront des emojis (en japonais: pictogrammes de caractères). Ils prendront vie dans une courte pièce d'animation.

the artist at work in Japanese living-room: detail of artist making emojis

Annexe

Un poster plié reproduit des photos prises lors de la réalisation du projet ainsi que des références visuelles et des sources d'inspiration. Parmi celles-ci, une lettre et un portrait de Louis-Félix Florent, ancêtre de l'artiste qui travailla au Japon pendant 8 ans à la fin du XIXème siècle.

annexe annexe annexe

La publication

Avec ses différents éléments, artist in residence propose une expérience à plusieurs niveaux. Outre le leporello et l'annexe, une carte à découper vous invite à créer vos propres emojis. Le coffret et son contenu est assemblé à la main et édité à 100 exemplaires numérotés et signés.

le coffret artist in residence

Les éditions numérotées de 1 à 20 comprennent une photo instantanée unique de l'un des vingt emojis de l'animation.

photo instax dans sa protection photo instax dans sa protection quelques photos instax sur leur support