FLORA JAPONICA

Boss and assistant in workwear in green vegetation
extrait de flora japonica AKIBARE

Flora japonica est un roman-photo se déroulant dans un monde parallèle japonais contemporain du nôtre, mais où les techniques photographiques sont en retard de quelques décennies. L'histoire met en scène les membres du BEJ, un centre de recherche basé à Tokyo et spécialisé en photographie botanique. Les personnages, interprétés par le directeur du Bureau d'Etudes Japonaises, semblent avoir plus de passion pour la photographie que pour les plantes qu'ils documentent. Leurs connaissances en botanique faisant cruellement défaut, les photos qu'ils produiront seront-elles à la hauteur de leurs ambitions?

Naviguant entre photo de nature et communication d'entreprise, flora japonica est une ode aux techniques japonaises qui ont changé le visage de la photographie au XXe siècle, ainsi qu'aux pratiques amateur qui ont accompagné cette évolution.

Akibare scene
flora japonica AKIBARE

Flora japonica est publié sous la forme d'une fresque horizontale se lisant de droite à gauche, à la façon des emakimono, ces rouleaux illustrés considérés comme les ancêtres du manga.

AKIBARE, première histoire de flora japonica, commence par une journée ensoleillée d'automne. On y découvre le boss et l'assistant du BEJ, explorant les abords de la rivière Arakawa dans la zone Est de Tokyo.

Cliquez ci-dessous pour accéder à la première partie de AKIBARE. La deuxième partie est prévue pour l'automne 2019.

AKIBARE Part 1

Avis aux étudiants: flora japonica n'est pas un manuel de photographie.